Une liste qui suivra le modèle de ce qui se passe à Liège avec la liste Vert Ardent. « À Herstal, les gens qui ne veulent pas voter pour la liste PS-H n’ont que comme alternative le PTB ou le MR », précise Mehdi Bouacida, d’Écolo Herstal. « Convaincus que les citoyens ont leur mot à dire, nous voulons donc leur proposer une alternative nouvelle. Nous voulons rendre la démocratie au peuple». Dans un communiqué, les partenaires précisent encore vouloir « proposer une alternative progressiste, écologiste, et sociale rendant aux citoyens la possibilité de participer pleinement et régulièrement à la vie de leur commune».

Réunion le 23 mai

Pour y parvenir, une réunion d’information est organisée ce 23 mai, à 20h, à La Petite Bacnure (rue Charlemagne 62). « J’ai déjà rencontré plusieurs personnes intéressées par le mouvement mais nous voulons laisser aux gens la possibilité de nous expliquer leurs soucis et leur vécu. Nous voulons que la voix de tous les Herstaliens se fassent entendre. Parce que de plus en plus, on ressent une sorte de clivage au sein même de la commune, entre Herstal bas, où on réalise tout, et Herstal haut. Les petits villages comme Liers, Milmort et Vottem se sentent délaissés et sont en train de mourir. C’est donc ensemble, avec les citoyens, que nous trouverons des solutions».

Cette réunion permettra aux Herstaliens séduits par ce mouvement de rejoindre la liste Alternative Eco-Citoyenne (nom qui n’est pas définitif). «Nous aurons une réunion à la fin juin pour faire le bilan sur l’adhésion des Herstaliens. C’est à ce moment-là que nous prendrons la décision définitive de déposer une liste ou non».

Et si liste il y a, le programme portera notamment sur la démocratie, la décentralisation (accès à des services de meilleure qualité, en particulier dans les communes fusionnées que sont Vottem, Milmort et Liers), la transition écologique pérenne et une politique sociale solidaire.

Par Aurélie Drion, Journal La Meuse.

Catégories : Presse